30 mars 2007

2ème Partie:MINISTÈRE DES FINANCES






Pour faire suite à notre précédent article sur les uniformes de l‘administration civile du II Empire, abordons aujourd’hui les costumes des fonctionnaires du Ministère des Finances.




LES CONTRIBUTIONS DIRECTES:Par les décrets de 1852 et 1853, les broderies des uniformes sont reprises comme le Consulat les a réglées.
A savoir des feuilles de vigne mêlées à des épis de blé en cannetille argent avec paillettes.
L’habit est toujours de coupe dite « à la Française », mais là, il a la particularité pour ce corps, d’être confectionné en drap vert très foncé.




Ici pour un contrôleur(photos au ci-dessus) des Contributions Directes, seul le col est brodé entièrement des symboles du corps.
Les parements de manches possèdent seulement une baguette brodée figurant une « vaguelette » enroulée, au dessus de laquelle figure une double baguette simple le tout en cannetille argent.
Les boutons au nombre de 9 , sont de couleur argent à l’aigle impérial entouré de la légende « Contributions Directes ».














 


La coiffure consiste en un bicorne porté en « colonne » c’est à dire les pointes devant et derrière la tête.
Comme toutes les coiffures de l’administration, il est pourvu de bandes de soie noire à chaque corne, il possède une cocarde aux couleurs nationales en soie et une ganse en velours noir brodée de cannetille argent aux motifs du corps.




Le pantalon est lui aussi en drap vert très foncé, avec bandes d’argent aux motifs du corps(épis de blé et feuilles de chêne)avec sous pieds pour une tenue impeccable;

Le second uniforme est celui d’un inspecteur(photos ci-dessous), aussi des Contributions Directes.
Il se différencie du premier par des bas de manches entièrement brodés.
La coiffure accompagnant cette tenue est toujours le bicorne, mais orné de plumes d’autruche noires sur le sommet.
Un gilet blanc avec boutons métalliques complète cette tenue.

Aucun commentaire: