02 mars 2007






AMBASSADEURS & AGENTS DIPLOMATIQUES
Ce n’est que le 15 avril 1882, qu’un texte officiel ,signé par Freycinet, réglemente le costume attribué aux membres du corps diplomatique.
Les marques distinctives constituées par les broderies prévues par le réglemente 1882, reprennent en grande partie l’ornementation des costumes du II Empire: broderies dorées représentant des feuilles de pensées et des motifs d’ornement tels que les « feuilles d’eau » et les « impériales »(plante bulbeuse voisine de la tulipe).
Une baguette de feuilles de chêne surmonte ces broderies;
L’importance et la répartition de ces dernières détermine les différents grades de ces diplomates.
Les boutons de couleur or, sont en 1882, timbrés du faisceau de licteur dans une couronne de feuillage;
A partir de 1903, le faisceau de licteur est surchargé d’un cartouche avec les lettres RF, le tout posé sur des branches de chêne et d’olivier (Motif crée par Chaplain qui existe toujours sur les passeports et les plaques des ambassades et consulats).
Nous présenterons comme a l’habitude les pièces par ordre chronologique.
Pour commencer voici un bicorne du corps diplomatique du modèle du II Empire, pour tous les grades sauf pour les ambassadeurs de France et les ministres plénipotentiaires où les plumes sont blanches.
Cette très belle coiffures (fabriquée par la maison Plevel à Paris) comporte une ganse de velours noir brodée aux motifs spéciaux du corps, avec le bouton du type du II empire, aigle découpé au centre d’une couronne de feuillages.

Aucun commentaire: