04 mars 2007






















AMBASSADEURS & AGENTS CONSULAIRES DANS LES ANNÉES 1930.







Comme nous l’avons déjà vu auparavant, les années 30 apportent à tous les uniformes civils une révolution en matière de coupe mais également en matière de protocole;
En effet, l’administration réserve la tenue dite à « la française », c’est à dire l’habit queue de pie, à la tenue de gala. La tunique du modèle 1872, également adopté par le corps diplomatique, n’est plus trop adaptée à un usage journalier;
C’est pourquoi le veston croisé est adopté vers 1933. La coupe moderne est parfaitement adaptée et confortable à porter.
La casquette complète cette nouvelle tenue, bien que cette dernière soit apparue pour ce corps fin XIXe, début XXe siècle.


Dans les pays chauds, les agents diplomatiques et consulaires, se font confectionner pour la tenue de tous les jours une casquette du type de la marine, en fine toile blanche, bien plus pratique et plus adapté que le bicorne. Le port du casque colonial est également rencontré.
Les uniformes blancs du type coloniaux, sont également adoptés.
Les premiers types de ces casquettes portent le symbole du corps(macaron avec les lettres RF sur cartouche et faisceau républicain, le tout posé sur des feuilles de chêne et olivier)directement brodé au centre du bandeau de la coiffure;
Ce n’est qu’a l’apparition de la nouvelle tenue, que le macaron brodé est fixé séparément sur le plateau de la casquette.
De multiples variantes de ces coiffures existent, plus ou moins fantaisistes, selon le tailleur qui les a confectionnées.
.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bonjour,
Mon ancêtre Jean Laborde, fut nommé par Napoléon III, consul de France à Madagascar de 1863 à 1878 date de sa mort. Depuis quelques temps je cherche à me procurer une épée de consul de cette époque. Pouvez-vous m'aider.
Je n'ai pu vous écrire à partir du lien mail, mais si vous me contactez à: ribot7@hotmail.com
je vous ferais parvenir une photo de lui en uniforme.
Cordialement Patrick Ribot