07 janvier 2007

L'ENTRE DEUX GUERRES




Dans les années qui suivent la guerre de 1914-1918, au cours des années 20, on rencontre le port d'une veste à col ouvert; le modèle présenté ici (un ensemble de sous-préfet de la Marne), est en gabardine (drap de laine finement strié) de drap noir, elle possède deux poches de poitrine boutonnées et deux poches de hanches, elle ferme par un seul rang de 8 boutons du corps. Les épaules s’ornent de deux attentes brodées de feuilles en cannetille argent. C’est la première fois depuis la création du corps, qu’est portée une veste à col ouvert et…sans broderies indiquant le grade! Elle anticipe de quelques années le veston sans broderies qui deviendra officiel, en petite tenue de travail, juste avant la guerre de 1939-1945.La forme est inchangée depuis et est toujours porté aujourd’hui par les hauts fonctionnaires du corps préfectoral en uniforme.
Il faut signaler que d’après les photos d’époque, après la Grande Guerre, la fabrication des vareuses et autres tuniques est laissée au choix et à l’inspiration des tailleurs, cols ouverts ou droits, simplification des broderies de col et de parements par de simples insignes brodés, avec ou sans poches etc…Il n’y a pas vraiment de règles en la matière.

Innauguration du monument aux morts de Boulogne/Mer en juillet 1924. Le Préfet Paul PEYTRAL ancien Préfet de l'Allier en 1914 (derriere Foch), porte une tunique fantaisie, typique de cette époque...(Coll.J.Cornieux)

*cliquez sur les photos pour agrandir*

La même journée, sous une autre vue...En arrière plan, on voit un sous-préfet aux cotés d'un officier Anglais.(Coll.J.Cornieux)

Le Préfet Georges BEGUE(ancien Sous-préfet de Montluçon en 1918 et futur TPG de l'Allier en 1929), ici lors de l'inauguration du monument aux morts de St-Quentin le 31 juillet 1927. Il porte une tunique typique de ces années, avec des écussons de col commme les généraux. Veste 4 poches, en drap noir.
(Coll.J.Cornieux)

Aucun commentaire: