11 octobre 2006


LA CASQUETTE DES MEMBRES DU CORPS PRÉFECTORAL

1ere partie: Les casquettes à broderies argent.
1933-1942


 
casquette du 1er modèle  (1933) plate,  dite "à l'aviateur" de préfet. Son macaron est du 1er type.
(coll.J.Cornieux)

Le Préfet ANGELI en avril 1941 à Lyon.(INA).

Dans cet article nous observerons que la silhouette des membres du corps préfectoral, va radicalement se moderniser.

Au milieu des années 30, Le Ministère de l’Intérieur juge la grande tenue entièrement brodée désuète et décalée.
Ce dernier veut les préfets plus proches des citoyens et le prestige de l’uniforme tend à disparaître.
C’est donc l’occasion de créer une nouvelle tenue plus sobre et moins voyante.
Ce sera le décret du 12 octobre 1933 qui donnera au Corps Préfectoral, une nouvelle tenue similaire à celle, nouvelle aussi, de l'armée de l'air et de la marine. La casquette plate portée dans ces armes, sera désormais l'apanage des préfets et sous-préfets.

Photo de presse prise  le 6 octobre 1935 lors de l'inauguration de la reconstruction du village de Samogneux près de Verdun. Le Préfet Natalelli porte la casquette plate brodée.

1937, ce sous-préfet en grande tenue, porte la nouvelle casquette modèle 1933 (macaron du 1er type) avec une improbable tunique croisée mise en service en 1878.....au siècle dernier! L'association étonnante des deux pièces d'uniforme reste d'une rare élégance.
(Coll.F.Coune)

27 juin 1937 à Verdun lors des commémorations des fêtes de la victoire. le Général Giraud, le Sous -Secrétaire d'Etat André Liautey et le Prefet, François NATALElLI . On voit très bien la casquette avec ses deux rangs de broderies.


Le même jour...L'insigne de casquette  du 1er type est bien visible
(Photo coll.J.Cornieux)
 
La casquette est en drap bleu très foncé (en fait noire), du type de l’aviation et de la marine.
La broderie reste bien sur la même que sur l’ancien képi, et le système de distinction aussi, deux rangs pour le préfet, un pour le sous-préfet;
Visière en cuir avec bord surpiqué.
L’insigne du premier type est composé d’une broderie dans un macaron ovale. En son centre figure un faisceau de licteur républicain posé sur des feuillages. Une baguette cercle le tour du macaron. C’est , il semble selon l'iconographie d'époque, le 1er modèle porté.
Macaron brodé en cannetille argent du 1er modèle.
(Coll.J.Cornieux)

Cet insigne se loge sur le bandeau brodé où un espace lui est réservé. La broderie s’interrompt au centre par un nœud, au dessus duquel de place l’insigne frontal.

Le préfet Michel CACAUD avec sa casquette, le macaron du 1er type est celui décrit par le texte officiel.

Il existe un autre modèle d’insigne, que j'appelle du 2eme type, où le faisceau qui se détache sur fond de drap, est au centre d’une couronne de feuillages composée d’une branche de chêne et de laurier.
Casquette de sous-préfet avec son macaron du second modele.(Coll.J.Cornieux)


Le sous-préfet Pierre Marcel WILTZER nous présente sa casquette à macaron du 1er type.

Il existe un modele de casquette où le macaron ne se loge plus dans le bandeau brodé, mais au dessus sur le plateau de la coiffure. Voici un modèle où le logement réservé au macaron, est orné de trois glands. Il semble que ce sont des bandeaux modifiés suite, semble t'il, à une directive qui fait état du changement de place de l'insigne de la coiffure. Ce modèle est (à ma connaissance) porté tardivement, entre 1940 et fin 1941. D'après ma documentation, on ne trouve sur se modèle de coiffure que l'insigne du deuxième type (comme ci-dessous) ou ce même insigne mais modifié par l'adjonction de la Francisque, insigne adopté comme "emblème du Chef de l'Etat" en octobre  1941.
Ici, le logement reservé à l'insigne est garni de 3 glands.Ce dernier prednd place maintenant sur le plateau de la coiffure.

Le Préfet BARD en octobre 1941, on distingue la broderie de 3 glands au centre du bandeau, là ou se logeait l'insigne, maintenant il est porté sur le plateau de la coifffure.On voit aussi un macaron modifié par l'ajout de la Francisque, enblême adopté par le Chef de l'Etat ce même mois d'octobre, date à laquelle été prise cette photo.(Cliché Lapi/Roger Viollet)

Commune de Baugé (Maine-et-Loire) en 1942, le Préfet Régional Roussillon (en blanc à gauche) en visite. A sa droite, le sous-préfet d'arrondissement porte la casquette où le centre du bandeau est orné des 3 glands brodés. Le macaron semble porter la Francisque.(type 2- modifié)
(Coll.J.Cornieux)

 

Une variante avec broderie circulaire continue (sans logement pour l'insigne) voit le jour au début des années 40. Ce modelèle se rencontre sur l'iconographie avant la mise en place du nouveau modele de coiffure décrit selon l'arrêté de juin 1942, où la broderie devient or et ou le modèle d'insigne est d'un genre bien particulier(nous verrons en 2ème partie ces coiffures a broderies or).
Certains membres du Corps Préfectoral ont devancés cet arrêté de juin 42, en faisant modifier leur insigne de casquette dès octobre 1941, date à laquelle la Francisque Gallique devient le symbole du nouveau régime.

Casquette avec macaron modifié dès octobre 1941, par l'ajout  de la Francisque.
(Coll.J.Cornieux)
Bousquet alors préfet de la Marne en 1940, il porte la même casquette que présentée au dessus, avec ici, l'insigne du 1er type.

Toutes ces coiffures seront encore portées après juin 1942, date du décret qui attribue un nouvel uniforme pour le Corps Préfectoral  (en particulier l'usage des broderies de couleur or). Un paragraphhe stipule que les anciennes tenues à broderies d'argent, pourront être portées jusqu'en...1944!


Pour résumer:

3 types d'insigne répertoriés: dans l'ordre type 1 (1933), type 2 (apparition vers 1940), type 2 modifié (à partir d'octobre 1941).




Ces insignes (ou macarons) peuvent avoir de petites variantes de broderies selon les fabricants.

3 types de broderies de bandeau, dans l'ordre:

- Type 1: avec logement de l'insigne au centre, encadré de feuilles de chêne.


 - Type 1 modifié par le comblement de l'espace entre les feuilles de chêne, par une broderie de 3 glands, l'insigne étant maintenant fixé sur le plateau de la casquette, de toute vraissemblance selon une directive officielle (pas de trace de texte à ce jour)


- Type 2: broderies circulaires discontinues, sans aucun emplacement pour l'insigne. 


Il faut noter que toutes les possibilités de combinaisons entre types d'insignes et de bandeaux se rencontre sur l'iconographie d'époque (voir photos d'illustration).

Aucun commentaire: